• Accueil
  • > Recherche : maison mediterranee mum

Résultats de votre recherche

COMMUNIQUE DE PRESSE

Posté par maisonunionmed le 13 septembre 2008

Paris le 11 Juillet 2008

 

 

 

Communiqué de presse

 

 

« Les citoyens s’invitent au débat sur la Méditerranée »

 

A la veille du sommet de Paris les membres de la Maison de la Méditerranée tiennent à faire part de leur inquiétude face à un projet recadré, et qui malgré l’apparat de la réunion du 13 juillet risque de donner naissance à « un processus de Barcelone bis », Barcelone, un échec flagrant en dépit des milliards d’Euro dépensés car, œuvre, pensée et structure sont exclusivement technocratiques et politiciennes. Les attentes des peuples de la Méditerranée sont grandes et un nouvel échec ne pourra engendrer que des frustrations aux conséquences imprévisibles face à la montée des extrémismes religieux et politiques.

C’est dans cet esprit que la M.U .M a accueilli favorablement le projet initial du Président Sarkozy « un projet d’Union Méditerranéenne » mais s’inquiète de la version issue du compromis européen : « l’Union pour la Méditerranée ….UPM».

 

Depuis quelques mois des citoyens des 2 rives de la Méditerranée ont lancé :

 

« La Maison de l’Union Méditerranéenne » (M.U.M) :

 

Un mouvement issu de la société civile, un mouvement de réflexion, d’action et d’excellence au service de tous les peuples de la Méditerranée.

 

Un mouvement qui compte plusieurs centaines de membres de tous les pays riverains, Présidé par Monsieur Gérard Sebag (Journaliste, écrivain ancien Rédacteur en chef et responsable des relations internationales à « France Télévision »), animé par Monsieur Arezki DAHMANI, Secrétaire Général (Universitaire, ancien Président de « France Plus »), coordonné par Madame Hakima ZIDANI, Trésorière Générale, (assistante Médicale opératoire, animatrice « d’Europe Plus »). La gouvernance du mouvement est aussi dirigée par : 10 Vice-Présidents, 10 Secrétaires Généraux adjoints ainsi que d’Experts Internationaux pluridisciplinaires.

 

Le grand chantier de la M.U.M pour la méditerranée c’est de mettre « le citoyen et le savoir d’excellence » au cœur de son action. Pour nous, seul un savoir d’excellence pour tous peut constituer un véritable rempart face « aux barbarismes » des temps modernes.

 

Pendant que les responsables politiques des Etats par des jeux de pouvoirs subtils semblent procéder à la distribution des futures instances de l’U.P.M : Aux Egyptiens la CoPrésidence, aux Tunisiens le Siége et aux Marocains le Secrétariat de l’U.P.M.

 

Les citoyens de la méditerranée, eux, sont déjà entrés dans le concret comme nous avons pu le constater la semaine dernière au cours d’un colloque Universitaire auquel nous avons participé à Bejaia : (anciennement « Bougie » Algérie) sur le thème du « Partenariat Universités- Entreprises ».

 

A l’issue de ces journées, les responsables de l’Université de Bejaia proposent :

 

- de faire de l’Université de Bejaïa le premier centre d’excellence des connaissances scientifiques et le laboratoire des métiers du futur.

- La M .U. M en accord avec le Recteur de l’université Bejaïa, proposent que cette ville de par son rayonnement historique et sa situation géographique recueille la légitimité d’accueillir la future Académie Universitaire de la Méditerranée.

- Depuis le lancement concret de ce projet d’Académie; il a d’ores et déjà reçu le soutien d’un grand nombre d’universitaires Marocains, Tunisiens, Français, Italiens, Egyptiens etc.

- Cette académie Universitaire est appelée à servir de creuset ou pourront se forger les libertés individuelles des citoyens, la diffusion d’un savoir d’excellence, l’avant-garde en matière des métiers d’avenir…..une future « Silycon Valley » de la Méditerranée.

 

A la M.U.M nous voulons faire de Bejaia un modèle pour chaque ville du pourtour de la méditerranée.

La M.U.M est persuadée que d’autres initiatives de cet ordre se concrétiseront dans les prochains mois à venir dans l’espace Méditerranéen.

 

A coté de ce premier projet concret qui fédère déjà plus d’une vingtaine d’associations qui œuvrent toutes dans l’intérêt général de la Méditerranée, la MUM soutiendra dans les semaines à venir d’autres initiatives telles que :

 

- La création d’une fondation de l’environnement

- La mise en place de réseaux inter universitaires par spécialités

- L’organisation de colloques thématiques semestriels

- Son soutien à la chaîne de Télévision de la Méditerranée (LCM via Beur TV), futur réseau audiovisuel interactif qui donnera la parole aux hommes et aux femmes de la Méditerranée.

- La mise en place de projets dans le domaine de la santé, aide aux handicapés, protection de l’enfance, gestion de l’eau, la définition d’une nouvelle offre touristique culturelle…etc.…

 

 

Les membres de la M.U.M sont convaincus que la résolution de tous les conflits de cette région du monde de Nouakchott à Téhéran passe par le développement des inter dépendances, des économies constitutives de cet ensemble géographique , par le libre échange, la suppression partielle ou totale des obstacles tarifaires ou non tarifaires, à la liberté de circulation des hommes, des marchandises, des services et des capitaux entre tous les pays du pourtour de la méditerranée, telle est notre conception de l’Union méditerranée (UM) .Il faut enfin redonner la parole au bon sens du citoyen méditerranéen.

 

Le projet de l’union pour la méditerranée (UPM) tel qu’il est conçu aujourd’hui risque fort dans sa complexité et dans son approche technocratique de décevoir les attentes de millions d’individus.

 

Comment ne pas être inquiet alors que l’on voit la difficulté des institutions Européennes à se mettre en place. Allons-nous copier ce modèle pour la Méditerranée ? Les conditions de la naissance de l’Union Européenne sont bien différentes des réalités de la Méditerranée, quoi que l’on dise. Construire sans tenir compte de l’esprit des peuples, de leurs aspirations est voué à l’échec.

 

L’objectif de la M.U.M est de contribuer à bâtir un projet de communauté de destin au service de la génération présente et des futures générations qui composent le pourtour de la Méditerranée, au-delà des religions, des cultures et des civilisations.

 

Ensemble, Méditerranéens et Européens, nous pouvons être les acteurs historiques de cette paix retrouvée en Méditerranée.

 

Divisés c’est la faillite assurée face à la mondialisation et à la montée des intégrismes dont nous serons tous comptables devant l’histoire.

 

 

Publié dans | Commentaires fermés

 

Duque / Duc / Duke --- Dom ... |
PANDA |
Le blog de Jean-Luc MOUDENC |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Revue de Presse autour du M...
| MoDem 68 Huningue Sierentz ...
| Courbevoie Démocrate